maison en mauvais état

Maison en mauvais état : rénover ou vendre ?

Héritiers ou propriétaire d’une habitation dégradée, cette dernière se doit d’être réparée ou cédée. Le choix n’est pas toujours évident. D’un côté, on veut restaurer, mais après calcul du budget, on se dit que cela n’en vaut pas la peine. D’un autre côté, on souhaite vendre, mais l’estimation de prix nous pousse à l’hésitation. Rénovation ou vente : on vous aide à prendre la bonne décision.

Avantages et inconvénients de la rénovation et de la vente

La rénovation d’une maison en mauvais état demande souvent un budget important. Cependant, s’il s’agit d’un immobilier en bon emplacement, vaut mieux le garder que de le vendre. C’est pareil si l’habitation possède une valeur sentimentale comme l’héritage de sa maison d’enfance ou un lieu culte pour la famille. Dans ces cas, la restauration reste une idée décente avec une option d’entamer les démarches petit à petit.

Une maison dégradée fait peur aux visiteurs. Elle repousse donc les éventuels acheteurs et risque de demeurer sur le marché beaucoup plus longtemps. Quoi qu’il en soit, l’état du logement ne représente pas un frein pour certains acquéreurs qui savent reconnaître les bonnes affaires. En Belgique, vendre une habitation moche n’est pas un souci, il suffit de s’adresser à un site dédié à la vente de bien immobilier. Le propriétaire peut se servir du fruit de cession afin d’acheter une maison neuve et plus moderne.

Rénover la maison pour vendre

La rénovation pour vendre constitue la meilleure stratégie pour trouver un acheteur plus rapidement et cesser sa maison selon le cours du marché immobilier. Par contre, les travaux ne doivent pas être trop importants afin de ne pas engager des dépenses inutiles. En tout cas, les acquéreurs procéderont aux restaurations en fonction de ses goûts et ses besoins. Pour dire simple, le rafraîchissement ne doit concerner que l’essentiel.

Le but consiste à donner une impression d’un logement parfaitement entretenu sans duper les visiteurs sur les éventuels défauts. Le mieux c’est d’appliquer des coups de peintures, avec une couleur neutre, dans les pièces clés telles que la salle de bain et la cuisine ou bien remplacer les interrupteurs et les plinthes. De manière à ne pas trop dégrader le prix de l’immobilier, le propriétaire a à mettre aux normes les installations électriques, au gaz et à optimiser les performances énergétiques de l’habitation.

Vendre la maison dans son état

Tout propriétaire ne dispose pas de la possibilité à engager un budget ou le temps pour une rénovation. D’ailleurs, comme on a évoqué ci-dessus, certains acheteurs n’hésitent pas à miser sur ce genre de bien afin de le remettre à son état et à son goût. Pour mettre plus de chance de son côté, le propriétaire doit proposer sa maison à un prix concurrentiel. Il faut donc tenir compte des travaux à effectuer.

Entre autres, le vendeur a intérêt à s’ouvrir à la négociation et ne pas oublier de le mentionner dans les annonces. Une astuce afin d’attirer les acheteurs, inclure des biens meubles utiles pour l’habitation peut être un atout. On peut citer l’exemple des électroménagers, des luminaires, des outils de jardinage, etc. Sinon, avec l’internet c’est plus facile et plus rapide de trouver un bon acquéreur. Tout en jouant la carte de la transparence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *